Rechercher
  • Marion Blanc

Pourquoi le cheval comme médiateur et outil pédagogique ?

Pourquoi le cheval est-il l’animal idéal pour vous accompagner lors des séances de coaching, thérapie et médiation ?

Commençons par comprendre ce qu’est un cheval.


Le cheval est un animal de proie, herbivore strict, vivant en troupeau.

Afin de survivre le cheval a dû mettre en place des stratégies et développer des aptitudes présentées ci-dessous.


Les chevaux ont besoin, au sein de leur communauté, que la hiérarchie soit précise.

Un leader mène et alerte l’ensemble du groupe en cas de danger. On observe ce même besoin dans sa relation à l’humain.

Les chevaux ont deux types de fonctionnement lors d’un danger ou d’une situation désagréable : La fuite ou l’attaque. Ils privilégieront la fuite.


Afin de survivre et de communiquer avec l’ensemble du troupeau, les chevaux ont développé une réelle expertise en communication corporelle et intelligence émotionnelle.

Ils s’appuient sur :

- Les variations d’énergie

- La variation du flux sanguin = modification de la température corporelle

- Des signaux physiques (port d’encolure, oreilles, naseaux, queue, allure, transpiration,…)

- La libération d'hormones


Il faut savoir que le cerveau des chevaux est bien différent de celui des humains (qui lui est un prédateur) :


- Cerveau humain :

o Partie reptilienne : instinct 9%

o Partie limbique : émotions 24%

o Le néocortex : logique, raisonnement, interprétation, projection 67%


- Cerveau équin :

o Partie reptilienne : instinct 22%

o Partie limbique : émotions 48%

o Le néocortex : logique, raisonnement, interprétation, projection 30%


La constitution de leur cerveau permet d’expliquer cette capacité à vivre pleinement l’instant présent, sans jugement ou projection. Ils nous accompagnent dans ce cheminement afin de se concentrer sur l’essentiel, de rationaliser les situations et de faire une réelle introspection.


Leur cerveau explique également cette capacité à ressentir, renvoyer et s’adapter à notre état émotionnel et à notre énergie. C’est grâce à cette partie limbique qu’on peut qualifier le cheval de « Miroir de nos émotions ».


Le cheval comme médiateur et outil pédagogique permet :

- D’expérimenter et d’observer sa posture, sa capacité à communiquer, son énergie.

- De se surpasser, d’atteindre des objectifs (créer une connexion, manipuler, évoluer à pied et à cheval,…) = augmente l’estime de soi, la confiance en soi et en l’autre.

- Fait prendre conscience à la personne de son leadership naturel en l’obligeant à prendre une place (suiveur ou meneur).

- Vivre l’instant présent et se déconnecter du mental.


Et bien d’autres choses.


Le prochain article vous présentera les champs d’action et les thématiques abordées en séance d’EquiCoaching.



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout